Accueil E Ecoles E 8 écoles mobilisées pour les rues aux écoles

8 écoles mobilisées pour les rues aux écoles

21/10/2022

8 écoles mobilisées pour la sécurité et contre la pollution de l’air à Boulogne-Billancourt et Paris

Le vendredi 21 octobre, les associations de la coalition La Rue est A Nous Paris (Respire et Alternatiba), les associations locales de Boulogne-Billancourt (Mieux se Déplacer à Bicyclette Boulogne, Association Sixteen Boulogne, Action Environnement Boulogne Billancourt, Nous Sommes Boulogne) et des parents d’élèves (FCPE Boulogne, UNAAPE Boulogne et non affiliés) ont organisé une opération de tractage massif devant huit écoles, à Paris et à Boulogne Billancourt, pour demander plus de rues aux écoles. Cette mobilisation s’inscrit dans le cadre du mouvement européen “Streets for kids” qui mobilise 141 écoles dans 12 pays.

Devant les écoles maternelle et élémentaire Denfert-Rochereau, Lazare Hoche, Thiers, Dôme, Besançon, Abondance, Billancourt à Boulogne-Billancourt et Poissonniers et Pierre Budin à Paris, une vingtaine de personnes volontaires ont distribué un millier de tracts pour sensibiliser les parents d’élèves à l’intérêt des rues aux écoles et réclamer des actions de la part des élus. 

Tony RENUCCI, Directeur de l’association Respire, a déclaré : “La pollution ne s’arrête pas aux portes de Paris et concerne aussi la proche banlieue. C’est pourquoi après une mobilisation uniquement à Paris intra-muros en mai dernier, nous élargissons notre action à la proche banlieue aujourd’hui !”

Frederic KROFF, référent local de l’association Mieux se Déplacer à Bicyclette, a déclaré : “Boulogne-Billancourt est une ville particulièrement touchée par les bouchons et un trafic de transit important. Chaque matin, des milliers de véhicules traversent la ville et ne se limitent pas aux grands axes, les rues des écoles sont, elles aussi, saturées de véhicules alors que les petits Boulonnais vont à l’école. Cela pose un problème de santé publique, on dépasse de 3 fois les recommandations de l’OMS sur la pollution au dioxyde d’azote (NO2), mais aussi de sécurité routière pour les enfants qui traversent sur les passages piétons. A l’école élémentaire Denfert-Rochereau, par exemple, le carrefour avec l’avenue Victor Hugo est saturé de voitures et les enfants ont beaucoup de mal à traverser en sécurité. Que ce soit pour des raisons de pollution ou de sécurité routière, il faut aménager des rues aux écoles à Boulogne. Quand on voit le succès de ces aménagements dans les autres villes de France et d’Europe, et le plébiscite des parents, on ne comprend pas pourquoi les Boulonnais n’y auraient pas le droit. La sécurité et la santé de nos enfants devrait être une priorité.”

On rappelle qu’une pétition postée en 2021, sur le site change.org avait reccueilli 17.775 signatures pour demander plus de sécurité pour les piétons et les cyclistes à Boulogne-Billancourt.

Si vous n’avez pas pu participer à cette journée, vous pouvez nous solliciter pour une prochaine mobilisation :

À lire également

Lancement d’une assistance juridique

C'est avec grand plaisir que nous vous annonçons la réouverture de l'assistance juridique Respire.   Pour toute interrogation juridique liée à des...

Rejoignez le mouvement #RespireDay

Changez vos habitudes de consommation et dites STOP A LA LIVRAISON A DOMICILE Le transport de marchandises représente 25 % des émissions de CO2 en...

> tous les articles