Accueil E Capteurs citoyens E Expérimentation de purificateurs à Saint-Ouen

Expérimentation de purificateurs à Saint-Ouen

06/09/2022

Les purificateurs d’air par électrofiltration montrent leur efficacité dans les salles de classe de Saint-Ouen

L’association Respire et le fabricant Teqoya ont réalisé une expérimentation avec des purificateurs d’air par électrofiltration dans l’école Anatole France de Saint-Ouen, financée par le budget participatif de la région Ile-de-France.

Du 3 janvier au 1er juillet 2022, Respire et Teqoya ont installé 3 purificateurs d’air et 2 micro-capteurs Respire dans chaque salle de deux classes primaires de l’école Anatole France à Saint-Ouen.

Une campagne de mesures en conditions réelles de la pollution aux particules fines PM2.5 a été réalisée au sein des 2 classes, où les purificateurs d’air ont été mis en fonctionnement de façon alternée, puis simultanément.

Les résultats sont très encourageants : la concentration de particules PM2.5 diminue de 44 % en moyenne dans une classe avec des purificateurs d’air par électrofiltration par rapport à une classe sans purificateur.

“Les purificateurs d’air sont efficaces pour lutter contre la pollution de l’air. A l’aube d’une probable 8e vague de covid-19 et de virus hivernaux, il faut encourager leur généralisation à toutes les écoles” souligne Tony Renucci, directeur général de Respire.

Cette expérimentation confirme la volonté de la ville de Saint-Ouen de lutter contre la pollution de l’air et protéger la santé des enfants. La Ville acte la généralisation des dispositifs de renouvellement de l’air dans l’ensemble de ses écoles dès la rentrée 2022, une démarche inédite en Seine-Saint-Denis.

« La ville n’était dotée d’aucun capteur de pollution avant cette expérience. Et encore moins de purificateurs. Nous les avons installés au cœur des deux classes pour sensibiliser les jeunes générations à la protection de l’environnement et de leur santé. A partir de septembre 2022, toutes les cantines scolaires seront dotées de purificateurs d’air et de capteurs de CO2 » annonce Sabrina Decanton, 1re adjointe au Maire de Saint-Ouen, déléguée à la Transition écologique, aux Mobilités, à la Nature en ville et aux Relations avec la métropole.

Afin de proposer une stratégie de déploiement des purificateurs d’air au service de la qualité de l’air dans les milieux confinés, l’association Respire formule 5 recommandations :

  • Mener une campagne nationale de tests d’efficacité des purificateurs d’air dans les ERP (écoles, résidences pour seniors, lieux sportifs et culturels etc.), en observant plusieurs technologies (filtres HEPA, électrofiltration etc.) et en démontrant leur valeur ajoutée pour améliorer la qualité de l’air intérieur ;
  • Généraliser l’installation et l’usage des purificateurs d’air dans les ERP, notamment par la loi ;
  • Créer un fonds national dédié au financement de l’achat de purificateurs d’air pour les collectivités ;
  • Encourager la mise en place d’études épidémiologiques de cohorte afin d’améliorer la connaissance des effets des purificateurs d’air sur la prévention des épidémies saisonnières et respiratoires (grippe, bronchiolite), voire du Covid-19 ;
  • Établir un protocole d’utilisation et de bonnes pratiques des purificateurs d’air, expliquant l’utilisation et l’entretien de ces dispositifs au grand public et aux personnels éducatifs.

Retrouvez l’étude complète en cliquant ici.

À lire également

> tous les articles