Réponse du gouvernement sur chauffe au bois !!!

Citation

Bonjour

 

Suite à une question que j évoquais dans un précédent post voici la réponse du gouvernement : https://www.senat.fr/basile/visio.do?id=qSEQ210723750&idtable=q400110|q397146|q396187|q392681|q385345|q400458|q397394|q396914|q396613|q395938&_s=20106U&rch=qa&de=19780101&au=20210902&dp=1+an&radio=deau&appr=text&aff=sep&tri=dd&off=0&afd=ppr&afd=ppl&afd=pjl&afd=cvn

Ils admettent la nuisance ! Et le risque sanitaire !  Ce qui n est pas rien.

Toutefois ils considèrent que seules les foyers ouverts causent des gênes (pour ma part aucun voisin n a un foyer ouvert et ça pollue quand même...). Donc ils veulent augmenter l incitation financière pour l achat de poële et autres assimilés. Donc augmenter la pollution selon moi...

Ils rejetent l idee de détecteurs portatifs. Pour des raisons qui me semblent peu claires. Qu est ce qui empêche une mairie de former ses agents ou d externaliser avec un bureau d étude ? Je ne l espère pas mais je crains que ça ne soit une façon de ne pas matérialiser le pb. Pas d'indicateurs de mesures = pas de pb = circulez rien à voir.

Autre point : des critères plus exigeants sur la qualité du bois. Très bon point. Mais comment contrôler un individu qui aurait acheté le bois tiptop mais qu il va stocker dehors sans protection (donc humidité donc pollution) ou qu il va mal brûler car ne sachant pas se servir correctement de son installation ?

Qu'en pensez-vous ?

 

 

Utilisateur supprimé et Utilisateur supprimé ont réagi à ce message.
Utilisateur suppriméUtilisateur supprimé
Citation

Ils feraient mieux d'étudier la qualité de l'air dans des lotissements neufs équipés de poeles ou foyer fermés avant d'encourager ces équipements. Si c'est pour dire aux gens dans quelques années "aujourd'hui vous ne pouvez pas utiliser votre poele..." c'est pas la peine. On ne pourra effectivement jamais contrôler ce que mettent les gens dans leurs appareils et ils doivent bien le savoir au Ministère.