Lancement par Respire, Clean Cities et la Fabrique des Mobilités d’un livre blanc sur la zone à faibles émissions

Accueil E Études E Lancement par Respire, Clean Cities et la Fabrique des Mobilités d’un livre blanc sur la zone à faibles émissions

Lancement par Respire, Clean Cities et la Fabrique des Mobilités d’un livre blanc sur la zone à faibles émissions

11/01/2023

Lancement par Respire, Clean Cities et la Fabrique des Mobilités d’un livre blanc sur la zone à faibles émissions

Les associations Respire et Clean Cities s’associent à la Fabrique des Mobilités pour une mission de 6 mois afin de publier un livre blanc sur une nouvelle méthode d’application de la zone à faibles émissions (ZFE) 

Par deux fois, en 2021 et 2022, la France a été condamnée par le Conseil d’État pour son action insuffisante contre la pollution de l’air. Déjà mise en place 325 fois en Europe (+42 % depuis 2019), la zone à faibles émissions a fait ses preuves pour améliorer nettement le niveau de pollution en particules fines (PM2.5 et PM10) et dioxyde d’azote (NO2) des villes européennes concernées, avec de très bons résultats par exemple à Lisbonne (-29 % de PM10), Madrid (-32 % de NO2 en 2019) ou encore Londres (-44 % de NO2 en 2019).

Pourtant, sa mise en œuvre par le gouvernement français semble compromise. 

« La ZFE est dans une impasse, en raison d’un manque de volonté des décideurs et de lacunes intrinsèques à la mesure. Prenons 6 mois pour réfléchir à une autre méthode et améliorer la proposition actuelle. Il faut réinventer la ZFE ! » annonce Tony Renucci, directeur général de Respire.

« La pollution de l’air est un tsunami silencieux qui tue en priorité les plus vulnérables – l’équivalent de la population d’une ville moyenne française rayée de la carte chaque année. Faut-il détourner le regard ? Non, il faut agir contre ce fléau avec tous les moyens disponibles, dont les ZFE. Pour autant, celles-ci doivent être concertées, inclusives socialement et couplées à une offre de solutions alternatives à la voiture individuelle » complète Sylvain Delavergne, coordinateur national de Clean Cities Campaign.

C’est dans ce contexte que les associations Respire et Clean Cities s’associent à la Fabrique des Mobilités afin de réaliser un livre blanc proposant des mesures concrètes visant à améliorer l’acceptabilité sociale des ZFE tout en garantissant leur efficacité.

« Il existe un risque important de rejet des ZFE, dans leur version actuelle, par une majorité de Françaises et de Français qui n’ont pas la possibilité de changer de véhicule faute de moyens suffisants. Créer une fracture sociale autour de ce dispositif retarderait la nécessaire transformation de nos mobilités dont les émissions de gaz à effet de serre ne diminuent toujours pas » estime Antoine Dupont, directeur général de La Fabrique des Mobilités.

Ce travail s’appuiera notamment sur la réalisation d’un benchmark européen des ZFE existantes ainsi que sur l’audition de personnalités qualifiées du secteur de la mobilité, des transports ainsi que de professionnels, élus, citoyens, associatifs ou hauts fonctionnaires. Il s’attachera à recevoir la parole d’usagers des ZFE, pour élaborer des ZFE intégrées à une offre de système de transport global et écologique.

La remise du livre blanc est prévue pour juin 2023 afin d’alimenter la réflexion et les travaux sur l’application des zones à faibles émissions en France.



À lire également

Cycle de conférences – Compte-rendu#3

Entre septembre et décembre 2022, Respire a organisé un cycle de conférences sur les enjeux de la pollution de l'air pour la santé des enfants....

Cycle de conférences – Compte rendu#2

Entre septembre et décembre 2022, Respire a organisé un cycle de conférences sur les enjeux de la pollution de l'air pour la santé des enfants....

> tous les articles