Accueil E Sensibilisation E Publicité automobile : Affichez la pollution !

Publicité automobile : Affichez la pollution !

03/09/2019

Pollution automobile - Affichez la pollution

La voiture pollue

Respire lance une nouvelle action contre la publicité automobile. Nous  demandons, comme la loi l’exige, que la consommation de carburant et les rejets de CO2 des voitures soient inscrits de manière visible et claire sur les publicités automobiles.

Nous lançons une campagne citoyenne avec Factio pour que chacun puisse interpeller ses élus (députés et sénateurs) et nous mettons parallèlement en ligne une campagne de crowdfunding pour financer les frais de justice!

Une Directive vieille de 20 ans…

En 1999, le législateur européen formulait une Directive (1999/94/CE) concernant les informations sur les rejets de CO2 et la consommation de carburant dans les documents de promotion concernant les voitures particulières neuves. Pour faire simple, ces informations « doivent être facilement lisibles et au moins aussi visibles que la partie principale des informations figurant dans la documentation promotionnelle. »

L’association Respire considère que les rejets de CO2 et la consommation de carburant, figurent souvent en tout petit au bas des les publicités automobiles.
Lecteurs de presse, y prêtez-vous attention ? Souvent non. Pas besoin d’être un technicien pour se dire qu’en figurant en si petits caractères, ces informations sont difficiles à trouver. Quand on ne veut pas montrer des informations mais que la loi oblige de le faire, l’astuce consiste à les faire apparaître en tout petit. Les publicitaires vous diront que ces informations obligatoires gênent la création publicitaire.

Cela fait donc maintenant 20 ans que cette obligation existe. Les annonceurs automobiles et les agences de publicités doivent donc le savoir, depuis le temps.

Les dépenses publicitaires du secteur automobile

En 2010 le secteur automobile-transport a dépensé 2355 milliards d’euros en publicités (Union des Annonceurs), et plus de 15 milliards depuis 2003. Les dépenses publicitaires du secteur automobiles sont les plus importantes après la grande distribution. Les annonceurs/producteurs de voitures ont le devoir d’assumer, dans la publicité, de montrer visiblement ce que rejettent et consomment leurs produits. Voir le détail de la campagne publicitaire sur le site de L’Observatoire Indépendant de la Publicité.

Que demande l’association RESPIRE ?

L’association Respire demande l’application de la loi. En 2011, nous avions déjà demandé cela –  une action classée sans suite – mais nous revenons à la charge. Devant les enjeux sanitaires, environnementaux et de changement climatique que personne ne peut esquiver, il s’agit de replacer la voiture comme un moyen de transport utile et mais qu’elle ne nuise  à la société : c’est un utilitaire et non un objet de désir. Mettre les émissions de CO2 et la consommation de carburant en aussi lisible que l’information principale doit servir de nouvel argument aux constructeurs pour qu’ils s’engagent dans la voie de la réduction de l’impact de l’automobile.

À lire également

Cycle de conférences – Compte-rendu#3

Entre septembre et décembre 2022, Respire a organisé un cycle de conférences sur les enjeux de la pollution de l'air pour la santé des enfants....

Cycle de conférences – Compte rendu#2

Entre septembre et décembre 2022, Respire a organisé un cycle de conférences sur les enjeux de la pollution de l'air pour la santé des enfants....

> tous les articles