Les Parisiens approuvent le triplement du tarif de stationnement pour les SUV

Accueil E Sensibilisation E Les Parisiens approuvent le triplement du tarif de stationnement pour les SUV

Votation sur les SUV : le résultat du vote doit permettre de questionner la place de la voiture en ville

Une majorité d’électeurs s’est prononcée en faveur du triplement des tarifs de stationnement pour les véhicules les plus lourds, ouvrant ainsi la voie à une ville plus apaisée. 

Les Parisiens ont approuvé ce dimanche 54,55 % le triplement du tarif de stationnement pour les plus gros véhicules, notamment les SUV (Sport Utility Vehicles). Après Lyon, Paris est la deuxième ville française à s’engager dans cette voie, et la première capitale européenne [1]. Pour Respire et Clean Cities, ce résultat montre clairement que les habitants de la capitale ont décidé de mettre un coup d’arrêt à la croissance sans fin des voitures. 

L’issue du vote est une victoire pour la qualité de vie des Parisiens et des Parisiennes, affirme Tony Renucci, directeur général de Respire. En faisant payer les SUV à hauteur des coûts et des nuisances qu’ils génèrent, la ville de Paris envoie le signal que la présence de ces monstres sur roue n’est plus souhaitable dans nos rues. C’est une excellente nouvelle pour la qualité de l’air, la sécurité routière, et le partage de l’espace public”. 

Les SUV sont en effet plus lourds, plus gourmands en carburant (ou en énergie), et plus dangereux pour les piétons et les cyclistes que des voitures de taille plus modeste [2]. Une récente étude de Transport & Environment a également démontré que la largeur moyenne des voitures neuves dépassait désormais les 1,80 m (la largeur standard minimum du stationnement sur voie publique dans les grandes villes, y compris Paris), et qu’elles avaient donc tendance à déborder des places de stationnement dans la rue [3]. 

Paris montre la voie aux autres capitales et grandes villes européennes, affirme Jens Müller, directeur adjoint de la campagne européenne Clean Cities. Elle se place en modèle de transformation rapide de la mobilité urbaine, au bénéfice de ses habitants et du climat. L’échéance des Jeux Olympiques permettra de mettre en lumière cette politique de libération de l’espace public”.   

Respire et Clean Cities demandent à la mairie de Paris de mettre rapidement en œuvre le triplement des tarifs de stationnement, en le complétant par la mise en place d’un tarif réduit pour les ménages à faibles revenus et les familles nombreuses, afin d’éviter que ces derniers soient pénalisés. Enfin, ils appellent également la France à favoriser une stratégie industrielle de développement de véhicules plus légers, moins polluants et moins consommateurs de ressources. 

[1] https://www.lyon.fr/actualite/mobilites/stationnement-une-nouvelle-tarification-plus-juste-et-plus-progressive

[2] https://cleancitiescampaign.org/wp-content/uploads/2024/01/SUV-briefing-French-Jan24.pdf

[3] https://www.transportenvironment.org/discover/les-voitures-grossissent-de-1-cm-tous-les-deux-ans-selon-une-nouvelle-etude/

À lire également

> tous les articles